Se préparer au monde de demain

Si tu ne crées pas ton avenir, quelqu'un le fera pour toi

Les 3 principes éthiques de la permaculture

Dans l’article précédent où je vous ai  brièvement introduit la permaculture, je vous ai parlé des ses principes. Il y en a deux catégories : Les principes de conception (ou d’action) et les principes éthiques, qui forment un peu le cadre de nos projets.

Ces principes paraîtront triviaux pour certains mais il est important de se les remémorer afin de ne pas perdre de vue notre éthique.

 

Premier principe éthique :

Prendre soin de la Terre. Je cite la Terre au sens large mais pour être plus précis il faut faire attention à nos sols, nos forêts, l’eau et toutes les ressources naturelles. Cela englobe aussi tout ceux qui vivent sur cette Terre, plantes, animaux, insectes (je sais ce sont des animaux mais on les oublie parfois facilement). Pour un écolo averti ce principe coule de source, et j’espère ne pas avoir créé trop de révélations. Si c’est le cas, temps mieux mais cela veux dire qu’il y a encore énormément de boulot …

 

Deuxième principe éthique :

Prendre soin de l’humain. Il y a trois niveaux à ce principe. Il faut d’abord prendre soin de soi, s’aimer, se faire confiance, se donner la chance d’aller loin. Deuxième niveau, il faut prendre soin de ses proches, sa famille, ses amis, ses voisins. Et puis plus globalement, il faut prendre soin de sa communauté, voire de l’ensemble des humains car nous sommes tous connectés d’une façon ou d’une autre.

Nous sommes tous dans le même bateau (la Terre) alors faisons en sorte que l’équipage s’entende bien et que le bateau nous emmène loin.

Troisième principe éthique :

Partager équitablement. C’est-à-dire, qu’il faut commencer par limiter sa consommation et ensuite partager le surplus à ceux qui en ont besoin. C’est ce principe qui permettra à la permaculture de transformer notre société et nous permettre de vivre ensemble de façon saine et positive. Arrêtons le gaspillage, redonnons aux plus démunis pour qu’ils aient comme nous, une chance de s’en sortir. Partagez avec vos voisins votre récolte foisonnante de courgettes. Donnez sans compter, et vous en serez récompensé un jour ou l’autre. Mais il ne faut pas courir après cette récompense, tout vient à point à qui sait attendre. Une autre citation qui illustre bien ce principe, elle est d’un Bouddha : On ne diminue pas le bonheur en le partageant.

 

Voilà pour ces trois principes, ce sont un peu des lois universelles qui doivent être ancrées dans chacun de nous afin de prendre les meilleures décisions à chaque instant.

Je vous présenterai bientôt les 12 principes de conception de la Permaculture avec des exemples ou des idées à creuser. En attendant, je vous laisse méditer sur ces trois principes simples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

';