Se préparer au monde de demain

Si tu ne crées pas ton avenir, quelqu'un le fera pour toi

Le changement par l’action

Alors que l’objectif majeur de notre gouvernement (français et européen) est de faire croître la croissance, de produire plus, plus, toujours plus, j’aimerais rappeler un principe physique fondamental dont nous devrions tous avoir conscience :

La Terre est finie !

Par la j’entends : Elle n’est pas infinie. On ne peut pas piller ses réserves indéfiniment. La « croissance » est un mythe qui n’intéresse que les politiciens et ceux qui les écoutent.
Il est primordial aujourd’hui de changer ces mentalités, et de se mettre à produire mieux, de façon consciente et respectueuse de l’environnement.
Mais il est également important de pouvoir réutiliser, réparer ou recycler ce que nous n’utilisons plus comme le préconise le principe n°6 de la permaculture. Aujourd’hui, une grande partie de nos déchets est entassé dans des endroits consacrés à cet usage, pour y rester des centaines d’années. C’est d’un triste. Ou pire, ils finissent dans la Nature et polluent les sols, les océans et ceux qui y vivent.
Mais produire mieux n’est pas suffisant, il faut aussi changer de mentalité pour la plupart d’entre nous et prendre conscience du problème. Par exemple, les canettes de soda sont très bien pensées puisqu’elles sont 100% recyclables, elles sont même plus intéressantes économiquement à recycler qu’à produire… Seulement voilà, seulement 57% des canettes sont recyclées ! Le reste fini dans la nature …
La plupart des entreprises industrielles d’aujourd’hui sont encore dans une optique d’obsolescence programmée. Ils prévoient un arrêt de leurs appareils afin que le client en rachète un nouveau au bout de quelques années, plus performant, plus moderne, et souvent plus cher. Plus efficace ? Pas toujours …
Pour preuve ma petite histoire personnelle au sujet des téléphones portables (produit emblématique de l’obsolescence programmée).
J’avais acheté le premier prix de Samsung, un téléphone tout à fait basique qui permet d’écrire des SMS et d’appeler, tout ce que je demandais à un téléphone. Il était robuste, pouvait tomber sans s’éclater et tenait au minimum une semaine la batterie. De plus il ne coûtait qu’environ 15€. Il commençait tout de même à s’user et au bout de quelques années j’ai décidé de racheter le même car il me convenait tout à fait (une année ou les smartphones étaient déjà le principal achat téléphonique des français). Seulement, la gamme avait évoluée, et le premier prix était assez semblable. Sauf qu’à l’utilisation il y avait quelques différences et notamment, la résistance de sa coque à la chute… Obligé de le rassembler, de régler l’heure et la date à chaque chute alors que l’ancien modèle tenait vraiment bien. Quelle évolution! Pas la peine de vous dire que j’étais dégoûté de ce constat. Est-ce qu’ils ont fait ça pour pousser les gens à acheter une gamme supérieure ? Peut-être… Mais ce n’est pas pour cette raison qu’aujourd’hui j’ai un smartphone.

Bon je m’égare, je voulais vous faire découvrir quelque chose aujourd’hui, si vous ne connaissez pas encore, ce sont les Repair Cafés. Ces endroits permettent aux gens de venir réparer leurs appareils grâce à l’aide de bénévoles qui vous expliquent comment faire, vous accompagne.

Cette idée est née à Amsterdam grâce à Martine Postma qui a organisé le premier Repair Café. L’idée s’est répandue et il en existe maintenant des centaines en France, en Belgique et en Suisse. Il en pousse également partout dans le monde, l’idée se répand !
Cela fait 8 ans que les Repair Café existent et je n’en apprend l’existence que maintenant. Ce genre d’info se répand bien plus lentement qu’une gastro… C’est pourquoi nous devons avoir une démarche active pour trouver des moyens de vivre plus consciemment avec ses valeurs, avec ses colocaTerres et la planète.
Prenons l’exemple de la Nature. Il n’y a pas de déchets dans une forêt. Les feuilles, les branches mortes et même les souches, tout est digéré et réutiliser par les arbres et les plantes pour se nourrir. Ceci grâce à l’action des champignons et des micro-organismes.
En vérité la chaîne alimentaire n’est pas pyramidale, elle est circulaire! Il n’y a donc pas de déchets.
Alors soyez actifs et partagez vos bons plans pour une consommation plus rationnelle et consciente dans les commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

';