Se préparer au monde de demain

Si tu ne crées pas ton avenir, quelqu'un le fera pour toi

À propos

La raison première de ce blog est de me permettre de créer un contact avec l’extérieur de mon monde.

J’ai une révolution qui bout en moi, mais je ne sais pas comment m’y prendre pour l’appliquer au monde qui m’entoure. Par où faut-il commencer ? Quelles actions concrètes puis-je faire ? Est-ce que seulement quelqu’un est d’accord avec mes idées ?
C’est extrêmement dur de passer à l’action et j’admire tout ceux qui osent faire ce qu’ils ont envie de faire.

J’ai été capturé par cette société dégénérescente et réussir à s’extirper du filet est une épreuve difficile. Ce blog sera mon guide, ma béquille et je l’espère un levier pour créer de grandes choses.

Ce blog est aussi une invitation, à vous poser des questions sur le monde qui nous entoure, à vous préparer à un monde différent, mais aussi à préparer un monde différent. Car nous sommes acteurs de ce monde. Nous avons la possibilité d’agir, je dirais même nous avons le devoir d’agir. Ne laissons pas à une poignée d’élu faire ce qu’ils veulent de notre monde et de ceux qui le peuplent.

 

Je suis Cédric Habert, j’ai 26 ans et j’ai décidé de prendre ma vie en main. Lors de l’année 2016, je suis parti vivre en Polynésie française et ce fût une expérience qui a transformé ma vision de la vie. J’aurais très bien pu changé cette vision de n’importe où, car elle s’est surtout faite par la lecture de certains livres. Le premier m’a permis d’arrêter le tabac. Il m’a permis de retrouver de l’énergie, et de me libérer du fardeau de cette drogue employée à des fins ignobles. Le deuxième m’a fait découvrir la permaculture, une vision totalement nouvelle qui m’a tout de suite séduit.

Bien évidemment le dépaysement, la découverte des milieux sous-marins, d’une nouvelle culture, de fruits, de légumes et d’animaux inconnus, et de tout un tas de choses nouvelles permettent d’aborder le monde avec un regard différent, avec plus de recul. J’en parlerai sûrement dans quelques articles.